Le Lycée Max Linder,

adhérent des arts au mur artothèque

L’œuvre de Benjamin Hochart cherche à déjouer les lectures trop rapides en proposant un portrait fragmenté, représentant la multiplicité du monde et ses luttes. Elle est exposée dans le Lycée Max Linder à Libourne, adhérent des arts au mur artothèque depuis 2006. Emprunts d’œuvres et de leur documentation, temps de médiation, visites d’expositions et résidences d’artistes sont proposées chaque année aux élèves des 16 lycées adhérents sur la Métropole et en région Nouvelle-Aquitaine.

La parole à nos adhérents :

« J’aime bien ce tableau ! Je trouve que le portrait qui ressort couleur nacrée est vraiment réussi. Et puis il y a des détails en vert, des dents... des yeux... on dirait que d’autres personnes observent la première de loin... Il y a plein de choses à voir dans ce tableau ! C’est chouette ! »

 

« C’est intéressant de pouvoir voir des œuvres exposées dans un lycée. Je suis en 1ère avec une spécialité Arts. Les professeurs d’arts-plastiques nous ont conseillé de venir voir les œuvres exposées car elles sont en rapport avec nos travaux du premier trimestre, qui traitent de la représentation du corps. Ça nous permet de voir ici des œuvres de différents artistes qui sont en lien avec notre programme. On peut voir des supports différents, dessin, peinture, photographie et c’est vraiment bien. »

 

« Je suis en terminale S. Ça fait plusieurs années que je vois des œuvres exposées à la Vie Scolaire. Je ne comprends pas toujours tout mais il y a des œuvres intéressantes. »

 

 « Les œuvres présentées, sont parfois difficiles à analyser mais sont souvent intéressantes. Je me souviens tout particulièrement de cette œuvre de Gilbert et George, « Les dix commandements » je crois me souvenir... Ça avait mis hors de lui un collègue qui avait exigé qu’on décroche le tableau immédiatement, au nom de la laïcité ! Le chef d’établissement a estimé, au nom de la laïcité justement, qu’il n’y avait aucune raison de décrocher l’œuvre. Finalement les élèves sont venus en nombre analyser et admirer l’œuvre car ça correspondait au programme en cours d’arts-plastiques. »

Découvrir le Lycée Max Linder

En apprendre plus sur les actions des arts au mur ​dans les établissements scolaires

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now