Aurélie PAGÈS
Antoine DOROTTE


A DOUBTFUL DAY - état plasma, 2019
Impression lenticulaire à partir d’images numérisées et sérigraphie

37.5 x 50 x 0.13 cm

60 exemplaires

Aurélie Pagès a extrait l’expression A DOUBTFUL DAY - un jour de doutes ou un jour douteux - d’un almanach fermier des années 1930. C’est autour de ce leitmotiv que l’artiste développe depuis le 1er janvier 2011 (01/11/11 !) une série graphique toujours en cours. Les mots sont reproduits sur une feuille d’un format toujours identique, les dates sont tamponnées au dos. A DOUBTFUL DAY - état plasma est une extension de ce projet, qui tente de rendre palpable le temps qui passe. Aurélie Pagès s’est associée à Antoine Dorotte, avec qui elle partage un même intérêt pour l’art graphique. Pour ce multiple, ils ont constitué une image-hybride, qui résulte d’un processus complexe : trois gravures à l’aquatinte sur métal sont numérisées puis imprimées par procédé lenticulaire, technique qui donne l’illusion d’une image en mouvement. La feuille est elle-même imprimée avec des encres sérigraphiques multicolores, d’une texture très couvrante. Un contraste saisissant est ainsi ménagé entre la sentence et le paysage.

« En arrière-plan, un orage éclate de manière perpétuelle quand le regard se déplace sur l’image. Au premier plan, sur cet écran-écrin, les mots a doubtful day lévitent. Une typographie 8bit informatique et une coloration dégradée évoquent les années 1980, la science-fiction… Bribe de générique de film, de jeu vidéo, cette image-multiple est un bug dans la time-line. Mouvante, ambiguë, à l’image de nos environnements visuels aujourd’hui, elle fait écho à l’incertitude avec laquelle nos sociétés contemporaines envisagent le futur, face à une sensation de finitude du monde, prégnante au quotidien. »

La pratique du dessin est primordiale dans l’oeuvre d’Antoine Dorotte. La gravure et l’aquatinte apparaissent comme ses techniques de prédilection. Aurélie Pagès travaille également le dessin et l’image imprimée sous toutes leurs formes, en développant un intérêt particulier pour la question de la reproduction.

 

Œuvre réalisée en collaboration avec 3dpix et Séverine Bascouert - L’Institut sérigraphique (Paris).

©Albert De Boer

Découvrez l'oeuvre de Aurélie Pagès et Antoine Dorotte:

à la Maison de Santé d'Eymoutiers, adhérente du FRAC-Artothèque Nouvelle-Aquitaine

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now